Composition d'un Parfum.

Publié le par Brigitte M

QU'EST -CE QU'UN PARFUM ?

 

  C’est un ensemble de notes olfactives se rapportant à l’odeur framboise, pomme, muguet, lilas, herbe verte, foin...

 

 LES NOTES SE RASSEMBLENT EN DIFFERENTES FAMILLES:

 

 - Fleuries (lilas, muguet, jasmin, rose, chévrefeuille, tubéreuse…)

  - Fruitées (pomme, poire, framboise, fraise, cassis, pêche..)
  - Hespéridées (citron, pamplemousse, orange, bergamote, fleur d'oranger .. )
  - Aromatiques ( thym, lavande, romarin,basilic, coriandre ..)
  - Epicées (poivre, cannelle, piment...)
  - Boisées (mousses, lichens...)

Les derniers nés sont les parfums dit "Gourmands" ce sont des senteurs sucrées " qui donnent envie de dévorer la personne qui le porte ". ( Chocolat, Caramel, Frangipanier, Praline, Amande, Réglisse, Miel ).

PYRAMIDE DES PARFUMS: 

 

                                           

 

LA NOTE DE TÊTE :

C’est celle que l’on ressent tout d'abord. C’est une note volatile. Elle va durer de l’instant immédiat ou l’on vaporise le parfum jusqu'à deux heures dans le temps.
Les matières premières utilisées pour les notes de tête sont essentiellement des matières premières hespéridés, c’est à dire à base de citron, de bergamote, d’orange et de néroli.
Ces notes sont les plus difficiles à construire et ce sont souvent celles qui décident l’achat.
 
LA NOTE DE COEUR :
Elle va diffuser de 15 minutes jusqu'à quatre heures dans le temps.
Les notes de coeur sont composées de jasmin, de muguet, de chèvrefeuille, de violette, de rose, de magnolia....

LA NOTE DE FOND :
Elle va diffuser à partir d’une heure dans le temps jusqu' à 24 heures. Il y a même certaines matières premières qui durent 3 mois sur une mouillette.
C’est la note de fond qui fait durer le parfum dans le temps et c’est sur elle que vont s’appuyer les notes de tête et de coeur.
On peut noter comme matières premières utilisées la mousse de chêne, l'opoponax, le musc, le santal, le patchouli, l'ambre, le chypre. 


  psp-visage----2-copie-1.png


Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article